Comment fonctionne un moteur électrique de bateau ?

Les moteurs électriques pour bateau peuvent être pilotés et régulés de plusieurs façons différentes. Ces choix de direction donnent aux pêcheurs la manœuvrabilité et la liberté de se déplacer à bord du bateau, ce qui leur laisse le temps de pêcher beaucoup plus de poissons. Chaque fois que vous êtes à la recherche d’électronique marine de bonne qualité, il est vraiment crucial que vous compreniez leur fonctionnement afin de faire un bon choix et de vous sentir à l’aise dans l’utilisation quotidienne de votre machine.

La source d’énergie

Les batteries marines à décharge profonde de 12 volts fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement des moteurs électriques. Ils sont câblés avec un ensemble de fils positifs et négatifs. Ces fils sont connectés aux bornes positives et négatives correspondantes de la batterie marine. Une fois branchés, les moteurs électriques fonctionnent jusqu’à ce qu’elles soient déchargées, après quoi elles peuvent être rechargées. Ils sont plus silencieux que les moteurs à combustion parce qu’ils fonctionnent à l’électricité. La puissance des moteurs à la traîne est appelée poussée, et plus la poussée est élevée, plus ils vont vite.

A voir : Ce site web

Fonctionnement du moteur électrique

Dans la plupart des cas, les moteurs électriques sont montés à l’avant ou à l’arrière d’un bateau. Ils peuvent y être placés de façon permanente ou montés sur des supports qui permettent à l’utilisateur de les mettre et de les enlever rapidement. Certains moteurs électriques ont des poignées que les utilisateurs manipulent avec leurs mains pour le tourner à gauche ou à droite, vers l’avant ou vers l’arrière. D’autres moteurs électriques ont des commandes au pied spéciales. Certains de ces dispositifs sont branchés dans le moteur et d’autres sont sans fil, mais les deux variétés permettent aux utilisateurs de diriger le bateau en utilisant seulement leurs pieds. En appliquant une pression sur le côté gauche de la pédale de commande, par exemple, l’utilisateur peut faire tourner l’embarcation vers la gauche.

Le moteur lui-même est scellé à l’intérieur d’un compartiment étanche à l’extrémité de l’arbre. Il est immergé pendant le fonctionnement, ce qui empêche la surchauffe. L’hélice du moteur est montée directement sur l’arbre de transmission.

Commande manuelle : barre franche pour la direction, avec régulateur de vitesse intégré à la barre franche ou à un bouton de commande sur le dessus de l’appareil. Les moteurs à commande manuelle sont fixés au bateau à l’aide d’une pince.

A lire également : Comment choisir un kayak gonflable ?

Commande au pied : Les commandes de marche/arrêt et de vitesse sont actionnées au pied et intégrées à une pédale qui commande également le mécanisme de direction. La direction peut être assurée par des servomoteurs à commande électronique ou, dans les premiers modèles (et les derniers modèles d’appareils bas de gamme), par un câble push-pull. Les moteurs de pêche à la traîne à commande au pied nécessitent un support de montage spécialisé qui se boulonne horizontalement sur le pont. Le principal avantage des commandes au pied est que le pêcheur a les deux mains libres pour pêcher. D’autre part, il est parfois difficile de coordonner le travail des pieds avec les mains, surtout dans des conditions ondulées et venteuses.

Télécommande sans fil : disponible sur les modèles de moteurs électriques récents haut de gamme. La direction servocommandée et la commande de vitesse réagissent toutes deux à un dispositif sans fil, soit par une pédale, soit par un émetteur à télécommande (semblable à un système sans clé d’automobile).

moteur-bateau-electrique.info/